Comment choisir son sujet de mémoire ?

Le mémoire est un exercice traditionnel de validation des acquis d’études supérieures pour obtenir un diplôme de niveau Licence ou Bachelor (Bac +3) et/ou dans la totalité des Master (Bac +5). Dans tous les cas, c’est un document qu’un candidat doit produire dans le cadre de ses travaux de recherches et d’analyses d’une problématique qu’il a traité durant plusieurs mois et qu’il va, ensuite, devoir soutenir à l’oral, devant un jury. C’est aussi ce qui conditionne la validation du diplôme de l’enseignement supérieur visé suite à l’oral et est donc un temps marquant de la vie étudiante.

 

Mais la base d’un mémoire réussi reste la définition de sa problématique et, plus largement, celle de son sujet. D’autant que le but des mémoires universitaires de licence et de master n’ont pas le même objectif : là où le mémoire de Licence se concentre sur les recherches théoriques et la participation de l’étudiant ; le mémoire de Master est plus axée sur la recherche empirique et expérimentale. Partant de ces constats, qu’est ce qui définit un bon sujet de mémoire ? Comment le choisir et le travailler ? C’est ce que nous allons voir au fil de cet article.

 

C’est quoi, un bon sujet de mémoire ?

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas de sujet de mémoire parfait. Par contre, il y a toute une série de points à vérifier et à avoir en tête lors de l’élaboration de son sujet. C’est seulement si votre sujet répond à tous ces points que vous pourrez commencer vos recherches dans le cadre de votre mémoire.

 

Tout d’abord, consultez les impératifs de votre établissement. En effet, certains imposent des conditions qui cadrent, en partie, votre champ de recherche référentiel. Votre établissement impose-t-il une liste de thème selon votre cursus ? Y a-t-il des règles temporelles ou géographique ? Des conditions spécifiques liés aux disciplines que vous étudiez ? Si vous avez répondu oui à une de ces questions, veiller à bien respecter les désirs de votre établissement car c’est sous ce premier spectre que votre travail sera sanctionné.

 

Idéalement, prenez un sujet qui vous passionne ! Vous allez travailler plusieurs mois sur votre mémoire, en creusant le fond et en cherchant des informations, il faut donc que vous puissiez rester motivé pendant toute la durée du processus tout en veillant à ce que votre sujet soit en accord avec les impératifs précédent et en adéquation avec vos études ou l’objet de votre formation.

 

Un bon sujet de mémoire est aussi un sujet qui vous sera utile dans la vie active, aussi bien sur le plan personnel, pour parfaire votre spécialisation sur la spécialité visée, mais aussi professionnel. En effet, le but d’un mémoire est aussi de pouvoir s’appuyer sur ce dernier et sur vos aptitudes lors de votre insertion professionnelle, il faut donc que son sujet soit cohérent avec la profession ou la spécialité que vous souhaitez. Pour se faire, votre mémoire doit apporter quelque chose au monde dans lequel vous évoluez : ça peut être une analyse d’une nouveauté, les conséquences d’une hypothèse suite à une mise en situation, les suites d’une expérience, le retour d’une expérience professionnelle…

 

Maintenant que vous savez ce qu’est un bon sujet de mémoire, il est temps de choisir le vôtre avec ces quelques conseils…

 

Quelques conseils pour choisir son sujet de mémoire

Avec ces caractéristiques en tête, il est temps de formuler votre propre sujet de mémoire. Et pour se faire, la méthode dite de « l’entonnoir » est particulièrement efficace. L’idée est de partir d’un concept général et de le préciser au fur et à mesure jusqu’à arriver à un sujet original ou un angle d’étude inattendu. Dans le même esprit, vous pouvez associer deux domaines qui n’ont, à priori, rien à voir ensemble comme « littérature et jeux vidéo » ou « éducation et numérique » pour vous éviter un sujet excessivement pointu et difficile à travailler. Le premier thème doit correspondre à votre domaine d’expertise, ce pour quoi vous faites vos études alors que le second est un prétexte au questionnement et au raisonnement. Vous vous devez donc d’avoir de solides notions sur le sujet sans pour autant en être expert.

 

Aussi, pour faciliter votre étude, pensez à baliser votre sujet. En effet, il ne faut pas que votre sujet soit équivoque ou puisse être l’objet d’une mauvaise interprétation. Dans le même esprit, donner une limite géographique et temporelle à votre sujet. Il sera en effet plus facile de parler de la « représentation de la femme dans le cinéma européen des années 60 » plutôt que de la « représentation de la femme dans le cinéma ». Vous éviterez ainsi les raccourcis et autres erreurs liés au manque de temps sur un sujet trop vaste et flou. Cette précision vous permettra de rendre un travail de meilleure qualité car se focalisant sur l’essentiel en ayant un cadre plus précis.

 

Enfin, n’hésitez pas à consulter des bases de données ou des sites de ressources recensant les travaux de vos prédécesseurs comme la base DUMAS (pour Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance) pour trouver l’inspiration sur votre sujet via les sujets d’études de vos prédécesseurs.

 

Dans tous les cas, une fois votre sujet défini, posez-vous ces quelques questions avant de le faire valider :

- Ai-je suffisamment de connaissance sur le sujet ?

- Ai-je assez de ressources à disposition ?

- Vais-je avoir assez de temps pour traiter mon sujet ?

- Vais-je être assez motivé pour travailler sur le sujet pendant plusieurs mois ?

Si tous les feux sont au vert, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’aventure et à rédiger cette problématique pour obtenir le diplôme visé !

 

Quelques conseils pour travailler votre sujet

Maintenant que votre sujet est défini et que votre directeur de mémoire ou votre titulaire responsable a étudié sa recevabilité, vous ne pouvez plus reculer ! En effet, changer de sujet reviendrai à repartir de zéro et, par la même occasion, considérer le temps précédent comme perdu.

 

Définissez le type de recherche que vous souhaitez mener. Bien souvent, ce dernier est lié à votre sujet d’étude mais définissez s’il s’agit d’une comparaison d’articles d’autorités sur le domaine, une étude sur le terrain… Ainsi, vous pourrez adapter votre méthode de travail et votre méthodologie en conséquence.

 

Consultez aussi l’existence de la littérature disponible. En effet, de nombreuses revues professionnelles existent et peuvent être d’une aide précieuse pour vous apporter des données et des axes de travail. Internet aussi est une bonne source documentaire, comme Google Scholar, pour une veille documentaire efficace et efficiente. A propos de la documentation, les sujets actuels ont une documentation plus riche et diverse que des sujets plus précis, plus spécifique.

 

Enfin, il faut que vous trouviez un juste équilibre entre la production de données (qui va vous demander plus de temps mais qui renforce le caractère unique de votre travail) et la réutilisation de travaux plus anciens (qui donnent des résultats rapidement sans pour autant faire sortir votre mémoire de la masse). C’est en jouant sur ces deux notions que vous arriverez à économiser du temps sans pour autant sacrifier le caractère unique de votre mémoire auprès de vos jurys.

 

La constitution d’un sujet de mémoire est donc une première pierre essentielle quant à l’obtention du diplôme national visé et il est essentiel de prendre le temps de le définir correctement. Autre point important, c’est son impression et sa mise en page ! N’hésitez pas à consulter cet autre article sur le sujet pour maîtriser tous les aspects de votre futur document.

A lire également

Simple, rapide
et économique

Avec Imprime Facile, réalisez vos documents en quelques clics en bénéficiant d'une qualité d'impression et de reliure professionnelle. Et sélectionnez le mode d'expédition le plus adapté pour recevoir votre commande dans les meilleurs délais.

  • Canon
  • Xerox
  • Kodak
  • Colissimo
  • Chronopost
  • Traitement de tous les types de documents pdf

  • Impression numérique haute qualité environnementale

  • Finitions agrafes, spirale ou dos carré collé/piqué

  • Expédition en express ou mode économique

  • Paiement sécurisé par carte & suivi en ligne

Problème de décalage à l'impression
Conseil n°2
Conseil n°3
Conseil n°4

Études de cas

J'imprime 23 activités pour
mes petits groupes d'élèves.
Impression Expédition
4,56€Dos carré collé 6.52€Sans signature
5,16€Reliure spirale 7,39€Avec signature
J'imprime 18 planches de
cartes pour mes séances.
Impression Expédition
1,67€Feuilles 5,86€Sans signature
2,27€Dos carré collé 6,73€Avec signature

BLOG

Nous partageons sur ce blog des conseils pour la rédaction de vos mémoires / thèses / rapports, pour la mise en page et des bons plans.

Egalement, nous créons des templates graphiques que vous pouvez télécharger et modifier afin de vous faire gagner du temps et de vous donner de l'inspiration pour votre mise en pages.

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir une alerte à la sortie de chaque article et pour obtenir des codes promos exclusifs

Pour supprimer une page de votre PDF ou ajouter des pages blanches, utiliez cet outil que nous avons conçu pour modifier les pdf en ligne, rapidement et gratuitement